Fermer

Choco emotionS

Il était une fois...

… dans un pays célèbre pour ses montagnes, ses montres et son chocolat, une femme qui avait la passion du cacao et le plus gourmand des rêves en tête. Son nom ? Catherine Vallana Margueron. Son rêve ? Une vie faite de chocolat, à partager avec délice, créativité et douceur. 

iletaitunefois
catherine

C’est sans doute le fait d’avoir grandi à Neuchâtel, non loin des fameuses fabriques SUCHARD, qui a marqué son coeur du doux souvenir d’odeurs de cacao.

Cet amour inconditionnel ne l’ a jamais quittée et l’ a conduite à réorienter son parcours professionnel, se former en parallèle pour réaliser son rêve et lancer les ateliers chocolat de Choco emotionS avec une idée bien précise en tête.

Profondément attachée au canton et à son histoire, Catherine Vallana Margueron ne peut se résigner à voir que le patrimoine Suchard – si fortement présent à Neuchâtel – tombe peu à peu dans l’oubli.

Elle ose alors un pari incroyable, celui de s’atteler à faire revivre avec engagement, enthousiasme et passion, ce patrimoine de Serrières en créant un lieu de rencontre autour du chocolat : un endroit polyvalent et atypique pour servir d’exposition permanente avec une rétrospective de l’histoire du chocolatier neuchâtelois Philippe Suchard, un lieu pour héberger un atelier de production, de démonstration et fabrication du chocolat ainsi qu’un espace d’animation et un point de vente.

Catherine est aimée des fées. Alors, elles ont mis sur son chemin des personnes qui croient à leur étoile et qui sont de celles qui savent donner des ailes aux rêves : mécènes, bénévoles, réseau de contact et enfin une équipe de collaborateurs en or.

jeanbaptiste

Et un jour, lors de la finale des Swiss Chocolate Masters, c’est la rencontre avec Jean-Baptiste Jolliet. Un maître chocolatier pas comme les autres, habité par la même passion que Catherine.

Une rencontre qui, deux ans plus tard, débouchera sur le partage d’une aventure extraordinaire.

Le chocolat a ensorcelé Jean-Baptiste quand il était tout petit déjà. Pâtissier en culottes courtes, encouragé dès son plus jeune âge par sa maman, il traine dans les cuisines, celle de la maison, celles des membres de la famille.

Il en fait son territoire de jeu, y passe des vacances parfumées aux succulentes odeurs de confiserie. La voie semble toute tracée pour qu’il devienne un «maître des douceurs ». Après un apprentissage de pâtissier confiseur en Sarthe (à La Flèche), il part pour Paris, la ville-lumière pour se frotter à la grande restauration.

Il s’initie aux concours et y rencontre des maîtres chocolatiers, travaille le chocolat à leurs côtés. Il apprend, travaille son art au contact de ces mentors passionnés et passionnants qui lui transmettent leur savoir-faire et le goût de la recherche des saveurs.

Jean-Baptiste a soif d’ailleurs, d’expression, de liberté de création, d’une manière différente d’aborder le chocolat, de rencontres, de partage d’idées audacieuses et nouvelles. Comme Catherine.

suchard-e1449675112140

Et la magie opère. Deux ans après leur première rencontre, c’est le début d’une aventure commune extraordinaire. Choco emotionS a pris ses quartiers dans un lieu hors du temps que Catherine et son équipe transforment avec un soupçon de poudre de fée et beaucoup d’huile de coude.

Entrer dans les locaux de Choco emotionS, c’est entrer dans un univers de merveilles, de délices et d’enchantements. Un lieu dans lequel on se sent inspiré et que l’on n’a pas envie de quitter.

Aujourd’hui le projet est devenu réalité. Les neuchâtelois d’ici ou d’ailleurs, les visiteurs férus d’histoire ou simplement curieux peuvent découvrir ou redécouvrir les trésors du patrimoine du Vallon de Serrières avant d’aller exprimer leur créativité, faire le bonheur de leurs yeux et la joie de leurs papilles dans le petit royaume savoureux et enchanteur de la rue Tivoli 7.